Compte rendu réunion LR 2ème circonscription de la Nièvre du 14/01/2018

Chers amis,

Notre première réunion-débat sur la deuxième circonscription de la Nièvre a eu lieu dimanche 14 janvier chez Laurence Guimard. Nous n’étions pas très nombreux pour cette première, mais les échanges ont été très intéressants. Un grand merci à tous les participants.

Avant d’aborder le sujet de ce premier débat, nous avons échangé sur la situation actuelle de la France après ces quelques mois de gouvernance de notre président Emmanuel Macron. Nous ne pouvons que malheureusement constater que ce que nous avions annoncé pendant les dernières campagnes électorales, se réalise: la place prédominante de la finance, un enrichissement des plus riches, une ruralité oubliée, un chômage toujours en progression. Nos concitoyens sont encore dans un état de somnolence, bercés par les nouvelles classées « bonnes » par notre gouvernement. Nous avons du temps avant les prochaines échéances électorales. Saisissons cette occasion pour sortir de notre torpeur et nous reconstruire.

La réunion s’est poursuivie sur le thème du jour, l’immigration. Le texte que je vous avais envoyé avant la réunion a recueilli l’unanimité des participants. Pour ceux qui ne l’avaient pas reçu, vous le trouverez en pièce jointe. Il a été complété par quelques chiffres fournis par Pierre SMIRNOV, chargé de missions des fédérations LR. Vous trouverez également ces informations en pièce jointe.

Au cours du débat, les points suivants ont été ajoutés:

  • Le robinet: Emmanuel Macron par ses paroles, semblait abonder dans le sens de la fermeture à la source et s’était même rendu au Niger, mais malheureusement cela c’est limité aux parole. Si quelqu’un retrouve sa maison inondée parce qu’il a oublié de fermer le robinet avant de sortir, il ne commence pas par écoper avec une petite cuiller, mais le bon sens élémentaire le conduit à fermer le robinet. Emmanuel Macron ne ferme pas le robinet et Gérard Collomb écope avec sa petite cuiller.
  • La démographie africaine: les partisans d’une immigration massive invoque le problème de la démographie galopante. le potentiel de population d’un état est lié à ses capacités agricoles. L’Afrique possède de grandes réserves agricoles. Quelques chiffres: la densité de population du Ruanda est de 450 habitants/Km², il est difficile d’envisager une plus forte densité. Celle de la République démocratique du Congo voisine est de 33 habitants/Km² et celle du Gabon est de 7 habitants/Km². Si l’Afrique fait évoluer sont agriculture, elle peut croitre en population sans problème.
  • L’esclavage: Mme Taubira et d’autres veulent nous faire faire repentance pour la traite négrière. Il faut bien sur admettre que ce n’est pas un épisode glorieux de notre histoire mais alors pourquoi la poursuivre aujourd’hui. Si les moyens sont différents, les esclaves ne sont plus capturés physiquement, mais plus subtilement attirés chez nous. Dans les deux cas, même si les moyens sont différents, le résultat est le même: vider l’Afrique

Ces réunions-débats sont l’occasion d’exprimer nos idées et de les faire remonter vers les instances dirigeantes. A la fin de ce premier débat, l’une des participantes, Françoise PEYROT a proposé comme prochain sujet : les éoliennes. Nous avons tous accepté ce sujet qui sera donc débattu autour d’un repas le samedi  7 avril. Je reviendrai vers vous pour vous préciser l’heure, l’adresse et vous envoyer un bulletin d’inscription. Mais vous pouvez déjà réserver la date.

En espérant vous y rencontrer nombreux,

Cordialement,

Véronique SYMZAK – chargée de mission pour la deuxième circonscription de la Nièvre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code